Tendances
23/8/21
Top 5 des secteurs les plus prometteurs
De nombreux secteurs ont été impactés par la crise de la Covid. Mais pour d'autres, cela a été le moment de booster leur activité !
Newsletter
Pour ne rater aucun article !
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Le top 5 des secteurs les plus prometteurs post-Covid

Covid-19, une crise économique pas comme les autres ! Si ce virus a provoqué une crise sanitaire mondiale, elle a également conduit vers une crise économique de taille. La particularité de cette crise est qu’elle n’est comparable à aucune autre. C’est pourquoi nous avons encore du mal à jauger son degré d’importance. En revanche, le seul point commun aux crises précédentes est le résultat : inédit et sans précédent !  

E-commerce, Medtech, Made in France, Cybersécurité… autant de secteurs qui n’ont pas été affaiblis par la crise, bien au contraire ! Si bon nombre de secteurs d’activité ont été paralysés par le Covid, elle a été un véritable boost pour d’autres.

Voici notre TOP 5 des secteurs les plus prometteurs, qui pourraient donner des idées aux (futurs) entrepreneurs !

1. Le e-commerce

Sans surprise, l’un des secteurs gagnants de la pandémie a été le e-commerce. Dès le début du confinement, la solution évidente pour continuer ses achats a été l’achat en ligne. Un bon moyen pour les commerces qui devaient rester fermés de continuer leur activité. En 2020, on recense 200 000 sites français qui enregistrent près de 2 milliards de transactions.

Une croissance de 13% par an sur ces quatre dernières années et qui ne s’essouffle pas même au vu de la réouverture des boutiques (en témoigne le succès de la licorne : ManoMano). La figure de proue de cette augmentation des ventes en ligne a été le tourisme, suivi des produits high-tech et de l’électroménager.

2. Les tendances de la « tech »

« Medtech », « Foodtech », « Fintech », autant de nouveaux termes qui désignent les technologies innovantes des secteurs tels que le médical, l’alimentaire et la finance. Tout ce qui touche au digital et à l’innovation est un marché très florissant. Les startups existantes dans ces secteurs sont des alternatives à des entreprises utilisant des modèles traditionnels. Elles s’adaptent à l’évolution de la société et des modes de consommation.

Zoom sur la Medtech
La tendance de 2020 : la Medtech, et ce, pour une raison évidente : en effet les téléconsultations ont été 10 à 15 fois plus nombreuses qu’avant la crise. Et malgré un retour à la vie (plus ou moins) normale, le monde médical ne cesse d’évoluer. La digitalisation des pharmacies, des applications santé, de l’IA appliquée à la santé… a été une cible de choix pour les fonds d’investissement avec un montant record de levées de fond dans ce secteur en 2020.
La France se place d’ailleurs à la seconde place du marché européen avec des investisseurs toujours plus généreux.

Côté Foodtech, c’est la digitalisation de la restauration qui a explosé ! Avec la fermeture des restaurants, la livraison et le Click and Collect ont fait fureur. Pourtant cela fait déjà une dizaine d’années que la Foodtech explose. Au-delà des applications de livraisons à domicile, la Foodtech, c’est aussi les épiceries en ligne ! C’est ce qu’a bien compris la startup Frichti avec ses livraisons de repas et de courses. Leur objectif ?  « Aider les Français à bien manger » tout en leur « facilitant la vie ». Un concept qui colle parfaitement avec les tendances alimentaires : la santé, la transparence et le végétal.

3. La cybersécurité

En 2020, l’enjeu du secteur de la cybersécurité a été plus que révélé. Le nombre de cyberattaques n’a fait qu’augmenter, notamment en raison du télétravail de masse qui a découlé du confinement.

En effet, les entreprises étaient contraintes de gérer leur activité. L’objectif des entreprises était donc de garantir la sécurité de ces systèmes d’information. Mais au-delà du télétravail, c’est également l’augmentation des services en ligne qui a permis à ce secteur de décoller !

4. Le green business

Véritable enjeu planétaire et générationnel, la question environnementale devient de plus en plus urgente ! En effet, c’est près de 450 000 emplois qui devront être créés, que ce soit dans la gestion des déchets, ou bien dans les énergies renouvelables.

À plus petite échelle, les startups s’y mettent aussi. Entre cosmétiques, produits du quotidien (l’exemple des couverts pour repas nomades : Bini situé dans le même lab que nous !) ou encore des applications Green, ces startups sont de véritables acteurs de leur secteur, qui séduisent de plus en plus de consommateurs !

5. Le Made in France

Selon une étude ProFrance, 59 % des Français estiment que le pays de fabrication est un critère de choix important au moment d’achat d’un produit ou d’un service. L’envie de « consommer moins mais mieux » s’intègre dans le quotidien des Français.


Ainsi cela passe autant par l’alimentation, que le textile, que dans tant d’autres secteurs d’activité. Outre le fait que consommer Made in France, c’est consommer local, c’est aussi un gage de qualité. Cette image de l’excellence rayonne même hors des frontières (idéal pour les startups qui voient les choses au niveau mondial) !

L’évolution des secteurs a été fortement accentuée par le passage de la Covid dans la vie des consommateurs et des entreprises. Côté métiers, cette crise a également fait du remue-ménage.

Et selon vous? Quels seront les métiers porteurs d’ici 2025 ?